Carnet 20 : Pour la joie d'un enfant.




Bon ça fait bien longtemps que je n'ai pas fait un carnet hors série, vous pardonnerez donc l'ancienneté de certaines photos. Spécial cas-dédie pour tous les fans d'enfants, je pense à mes soeurs, à Charlotte, à coco et tous les autres.

Ici, des enfants à Khartoum.

Et là, encore au Soudan sur la route qui mène en Ethiopie.
Toujours dans les environs, un gamin qui a visiblement peur de mon appareil-photo.
En Ethiopie on trouve souvent dans la rue des baby-foot ou des tables de ping-pong (ça fait au moins 4 gamins de moins derrière vous !).
En Ethiopie toujours,
Pour pas changer en Ethiopie, j'ai oublié de préciser, au Nord de l'Ethiopie.
Des gamins et une barrière rouge et blanche, le dépaysement total !!!
Bon, des gamins en train de négocier,
Encore un baby-foot, mais de luxe cette fois-ci, il est couvert !
Les héritiers de Gebre Selassié, c'est clair qu'ils ont tous la même démarche qui font d'eux des champions.
Des gamins et un sac de Coca ? à boire ? Remarquez le parapluie vert pas beau en arrière plan.
Ca se prend un peu pour des boss les gamins parfois,
Ca fait 5 minutes que je suis sur cette photo pour vous trouver un commentaire pourav et j'ai toujours pas trouvé, je passe sur cette photo. La maison est pas fini peut-être ?
Trop cool ta balançoire, tu ne risques pas de tomber de très haut toi !
Ohhh, les mules derrières !!! (dis donc Jean-gab, t'as rien de plus intéressant à raconter à tes lecteurs, hein ?).
Si vous avez l'oeil vif (le poil brillant, les oreilles dréssées, ...), vous verrez que je me suis fais repéré par les gamines dans le fond.
Give one birr, where are you go, what is my name (qui veut dire en fait quel est ton nom !), voici les 3 phrases que vous entendrez sans aucun doute, si vous vous rendez en Ethiopie.
Les caïds du quartier,
Les enfants en plein tri sélectif : "bon le sac bleu il va là et le sac blanc, il va là"
Dans le genre, j'en ai plein la bouche, mais si je peux encore bouffer la part du voisin je la prends, voici bébé bouffe-tout.
Et dans le genre, j'en ai marre de ce mec, moi je rêve de grands espaces, je voudrais l'autre bébé rastafari.
Zut, je me suis fait encore repéré !
Eh t'as une tâche sur ta chemise le photographe !!!
Là c'est sûr, je ne me suis pas fait repéré. Il y a des signes qui ne trompent pas !!!
Toi tu devrais dire à ton pote quel dentifrice tu utilises !!!
Au fait depuis quelques photos, nous sommes au Kenya. (vous me direz, ça ne change pas grand chose ils sont toujours noirs, oui je sais).
un écolier rentrant de l'école et visiblement pas pressé d'aller faire ses devoirs,
et pour cause, il a repéré les voisines ! Oh bravo !
Un kenyan en train de chanter sous le sunlights des bananiers à capella, rock'n'roll coco !!!

Si vous pensez qu'il me regarde je vous rassure, je ne suis pas sufisamment grand.

J'espère en revanche que ce carnet vous aura donné le même regard rêveur, mais n'en abusait pas, vous avez du travail !!!



Carnet suivant