Carnet 27 : Sépia c'est plus fort que toi !


Habitat éthiopien


En raison de mon nouveau site, j'ai ressorti quelques vieilleries du placard. Sur cette photo, Antoine du groupe "Allo RaymOnde", un groupe parisien qui arrache, vous ne connaissez pas ? Ca va venir. Je salue à l'occasion tous les membres de ce groupe dont je suis définitevement accro.
Les spectateurs avec au premier plan Julien et Pauline des amis parisiens que je salue aussi. J'ai enfin une petite bêbette pour toi Pauline !
Toujours la foule avec au milieu le regard ailleurs cherchant quelque chose ou quelqu'un, Damien mon ancien collocataire que je salue aussi c'est évident.
Dans le port de Jbail au Liban, ça fait déjà tellement longtemps.
Idem.
En Egypte cette fois, ça remonte loin aussi.
Si il est cencé effrayer les oiseaux, il n'effraye pas les insectes !
Sur la route au Soudan, plus on est fou et plus on rit.
Il est vrai que toutes ces photos sont déjà bien vieilles, mais je trouvais ça dommage de ne pas vous les faire partager.
Encore des photos dépassées, ici en Ethiopie,
et là en Ethiopie aussi.
La gare de Nairobi déserte. En trois semaines, aucun train n'a bougé !
La bonne Tusker, mais j'ai eu aussi l'occasion de gouter la Kilimanjaro, la Safari et j'en passe encore.
Une des premières photos de l'Inde, prise à bombay depuis la voiture qui m'emmenait vers les plateaux Bollywoodiens.
Dans le train, ils sont sympas ils vous disent qu'il y a une alarme, mais à part crier je ne vois pas comment faire !
On dit que l'Inde est plutôt sale, à vous de juger !
Un beau vélo presque neuf qui roule encore,
et une belle zoubilette presque neuve qui ne roule plus.
Finir un carnet en Noir et Blanc sur une touche de spiritualité c'est pas magique ?
 


Carnet suivant