Carnet 30 : Le Taj Mahal et Charlotte comme vous ne les avez jamais vus !!!




Arrivé donc à Delhi quelques jours avant que Charlotte ne me rejoigne, je tue le temps en me baladant dans les rues bondées de cette capitale.
J'en profite aussi pour visiter le fort rouge (en fait rouge à l'extérieur et plutôt blanc à l'intérieur comme vous pouvez le constater).
Petit tour par le marché aux légumes.
Marché aux fleurs, pas mal non plus.
Et puis Charlotte arrive. Fait coucou à la caméra ! Remarquez le groupe de japonais derrière nous qui font la compét' du plus beau bob, moi je sais qui a gagné.
Nous nous mettons en route, direction Agra et son fort.
A l'image de celui de Delhi, il est rouge à l'extérieur, plutôt blanc à l'intérieur.
Nous voulions vous faire Charlotte et moi un carnet spécial pose débile, mais vous comprenez, on n'a pas réussi à trouver le temps, c'est-à-dire que les déplacements ça prend du temps et puis en plus on arrive fatigué, ... Par conséquent je rattrape le tire en vous proposant quelques-uns de nos chef-d'oeuvres, attention ça fait très mal. Pour commencer une pose avec de vrais toursites indiens, mais de la haute.
Une type indienne avec un décalage prononcé entre le pied gauche et le pied droit. Vous noterez qu'elle est prise à contre jour, ce n'est pas Charlotte qui ne sait pas prendre de photo, mais un effet de style qui va de paire avec le positionnement des pieds (quel jeu de mot de follliiiieee).
Charlotte style "eh mec tu veux ma photo, c'est 10 roupies" (soit la maudite somme de 1,2 francs, ce qui ne reprénsente pas moins de 0,17 euros, bref une fortune !).
Au décalage de pieds, nous avons rajouté le mauvais cadrage, la bouteille d'eau pour faire style aventurier urbain, le sourire crispé, je crois qu'on s'améliore.
La pose je ne sais pas comment me mettre et le photographe a déclenché avant que je trouve, résultat j'ai l'air con !
La pose j'ai une belle gueule et je le sais en plus j'ai l'habitude de poser donc ça ne me pose pas de problème et puis j'ai les cheveux décoiffés mais juste un peu comme dans les films ou le héros est bien mal coiffé, une vraie photo de star quoi !
Je vous propose de faire une pause pour ne pas tomber dans l'excès. Si nous visitons à Agra le fort il n'empêche que cette ville est plus particulièrement connue pour le Taj Mahal, le Temple de l'Amour.
Passé la porte, nous découvrons ce mausolé construit par un maharadja (j'espère l'avoir bien écrit !) pour sa deuxième femme. Ayant perdu la vie en accouchant, elle laissa un maharadja désemparé qui par amour, construisa cette merveille. C'est beau l'amuuuurrr !!!

La photo la plus connue, manque de bol, pas d'eau dans les bassins pour faire un effet mirroir, juste un peu d'eau pour faire un effet ridicule. Je qualifie cet effet de réussi.

Une autre photo stylée avec le bob d'anthologie de Charlotte. Quand je vous disais que je savais qui avait gagné avec les japs, maintenant vous savez aussi !!!
Le Taj sous un autre angle.
Une vraie pose avec une vraie indienne.
Au Taj Mahal nous n'avons pas réussi à nous déplacer sans que d'autres touristes, indiens de surcroît ne nous demandent de prendre des photos avec eux. Ca serait la faute du bob de Charlotte que ça m'étonnerait pô !
Après les dames, le monsieur.
Re le Taj.
Une photo pour prouver notre présence au pied du Taj Mahal.
Et une deuxième pour ceux qui pourraient croire que ce n'est qu'un trucage !
Un effet de style avec le Taj Mahal photographié dans l'eau et avec Charlotte en plein milieu (mais pousses-toi !).
Pour pas changer, Re Charlotte avec une des tours du Taj Mahal.
La mosquée qui se trouve en fait juste à côté du Taj Mahal et que tout le monde oublie.
Le Taj Mahal avec des indiens devant qui en contre jour permettent de n'avoir que leurs silhouhettes.
Une autre pose débile.
Charlotte avec son bob au sommet de sa classe (remarquez la pointe de soleil dans les lunettes, on est vraiment trop fort !).
Les allés du Taj Mahal bondées de touristes et définitemvement sans eaux.
Et pour finir, je vous propose de faire comme nos 2 compères indiens, c'est-à-dire vous poser pour voir le coucher de soleil sur le Taj Mahal.
En silence, je crois que personne ne sera contre !
Le Taj Mahal vu de la terrasse de notre hôtel la nuit.
Charlotte et moi-même vous donnons rendez-vous dans notre prochain carnet pour découvrir la suite de nos folles aventures.


Carnet suivant