Carnet 32 : Dernière semaine en Inde, Varanasi et Calcutta (du 24 au 29 juin).

 


Après Delhi, je prends la direction de l'Est pour rejoindre Varanasi.
Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais pourtant vous connaissez, c'est sur. Varanasi est connue pour ses Ghats (c'est comme ça qu'on appelle les installations sur le bord du Gange).
Varanasi est en revanche moins connue pour ses petites ruelles tout aussi sympa.
Et dans lesquelles on trouve encore un ricksaw qui cherche le moyen de passer (j'aimerai pas être à sa place quand il faudra qu'il fasse demi-tour !!!).
Varanasi est donc surtout connu pour ces milliers, voir millions de gens qui se baigne dans le Gange.
Mais Varanasi est sans doute moins connue pour ces sportifs qui font de la gym après le bain matinal (avouez que vous ne saviez pas qu'il y avait des gens qui faisaient de la gym après la baignade, on dit merci qui ???).
Des sadhus qui eux aussi se lavent avant de prier. Autre forme de gymnastique.
Comme partout en Inde, il y a aussi des enfants qui veulent des photos,
des femmes superbes, pleines de couleurs,
et des gens définitevement sympas (bon même si le premier tire une tronche pas possible !).
En fin d'après-midi, certains choisissent de faire une petite balade sur le Gange pour profiter de la fraicheur,
et la nuit tombée, les gens se réunissent sur les deux Ghats principales pour assister à la cérémonie.
Sur trois ou cinq podiums (suivant la Ghat où vous vous trouvez), ils répètent des mouvements symboliques en agitant à tour de rôle différents objets.
En même temps, d'autres personnes chantent, tandis que les derniers jouent du tambours et autres instruments du genre.
La cérémonie dure une bonne heure, réunie locaux et touristes pour fêter la fin de la journée sur les bords du Gange.
Vers la fin de la cérémonie, chacun reçoit quelques pétales de fleurs qu'il faut lancer dans le Gange.
Voici donc la fin de la cérémonie.
Merci Varanasi pour ton charme.
Je me rappellerai de tes petites rues.
Je n'oublierai pas tes vaches toujours au milieu du passage.
Et tes Ghats aussi agréable de jours que de nuit.
Après donc quelques paisibles jours à Varanasi, je repars pour Calcutta.
Sympa l'effet dans l'eau non ?

Calcutta où je resterai qu'un jour, le temps d'acheter mon billet d'avion pour Bangkok. Par chance, je trouve un avion qui pars le lendemain, la compagnie Bhutan Airlines.

Je choisis de faire à Calcutta grève de photos, c'est donc la seule photo que j'ai à vous présenter de Calcutta, les poissons de l'aquarium de mon hôtel.

Pour fêter ce nouveau départ, je me suis acheté une nouvelle chemise (malheuresement trop grande !!!) et me suis rasé.

A bientôt l'Inde, on reviendra c'est promis. En route pour Bangkok.



Carnet suivant