Carnet 38 : Phnom Penh, au croisement de deux tours du monde (du 13 au 21 juillet).


Habitat kenyan


Je vous présente Guillaume et Nathalie, deux tours du mondistes, partis comme moi en février. Nos itinéraires sont à peu de choses près similaires mais dans des sens opposés. Phnom Penh est notre point de jonction. Nous avons passé une semaine ensemble à échanger nos anecdotes de voyage, nos bons plans, nos travaux ... Ayant un projet d'échange avec les enfants, vous pouvez suivre leurs aventures sur leur site : wwwassos.utc.fr/regardelemonde

Une bonne partie des photos de ce carnet sont les leurs, merci de leur soutien.

Le tout dans une guest house plutôt paisible et dans un premier temps en compagnie de Céline, Aurélie et Catherine que vous connaissez déjà.

Une petite guest house avec une vue sympa sur le lac de Phnom Penh.

(Survolez la photo pour voir le lac by night).

Et sur le lac il y a quoi ? Des barques et des pêcheurs.
Nous partons à la découverte de la ville par Le moyen de transport local, la motobike trois places.
Sensation garantie surtout quand on se prend une averse de mousson !!! Après cette photo de toute beauté, nous nous sommes en effet faits rincer sous une pluie tropicale de tous les diables. Le retour à la guest house se fît dans 30 à 40 centimètres d'eau, les pieds et le moteur dans l'eau !!!
Pour le 14 juillet, nous ne manquons pas d'être présent à l'ambassade pour apporter notre gratitude et tout notre soutien à la communauté française du Cambodge, non sans savourer les quelques spécialités locales de France. Après 5 mois ça ne fait pas de mal.
Comment résister. Au menu, fromage, charcuterie, vin, champagne, éclair au chocolat, ...
Nous en profitons pour discuter avec l'attaché de défense français sur les problèmes que peut rencontrer le Cambodge actuellement. Figurez-vous par exemple que le 12 juillet (soit 2 jours avant) a eu lieu un coup d'état (petit certes, mais un coup d'état quand même).
Phnom Penh est une ville plaisante et pas très grande. La plupart des déplacements sont font en motobike. Vous remarquerez facilement que sur la photo, nous roulons en sens inverse !!!
Le Cambodge a un lourd passé, celui des khmers rouges qui de 1975 à 1979 ont assassiné près de 20 % de la population cambodgienne. On peut visiter à Phnom Penh la prison secrète des khmers rouges appelée aussi S-21, un endroit pesant et laissé dans l'état depuis 1979.
Le grand marché de la ville qui a tout de même la troisième plus grande coupole du monde.
Le dimanche on peut croiser les moines qui font l'aumône.
Bon mais dans tout ça nous n'oublions pas non plus que nous sommes là pour travailler.
Ma moto, une bête de course.
Guillaume et moi au ravitaillement à la station essence, qui en réalité est une épicerie.
Photo prise depuis la moto de Guillaume et Nathalie, en route pour découvrir de nouvelles contrées autour de Phnom Penh.
En route nous croisons des étudiants parti sur une île voir des amis. Ils nous invitent à les suivre. On a dit Banco.
L'île du nom de Koh Dach est connue pour le tissage de la soie.
Et comme partout ailleurs, l'accueil des gens est remarquable.
Dès que l'appareil photo est sorti c'est l'agitation générale.
Alors vous pensez avec deux appareils photo, nous réussissons à les destabiliser.
Et une petite photo souvenir devant la maison de "Popstar", le roi du Karaoké qui nous a fait une démonstration de ses talents de chanteur (enfin j'me comprends quand je parle de talent !). Une petite maison sur piloti en bambou dans laquelle il n'y a rien d'autre qu'une télé Sony, un ampli et pré-ampli et tout ce qu'il faut pour chanter, mais c'est tout.
Guillaume qui tente d'imiter les enfants.
Et nous chevauchons nos bêtes de course vers de nouvelles aventures.
Toujours avec le sourire, vaut mieux positiver dans la circulation.
Et pour finir quelques couchers de soleil
sur la ville de Phnom Penh.


Carnet suivant