Carnet 50 : Un week-end sur le plus haut lac du monde (4 et 5 septembre).




Après Arequipa, je prends la route de Puno et du lac Titicaca.
Le lac Titicaca, le plus haut lac du monde et la plus grande réserve d'eau du monde cache également de nombreuses richesses culturelles.
La première, les îles de Los Uros, des îles flottantes, vieilles de plusieurs millénaires.
Des villages flottants qui sont à présent de moins en moins habités, mais bien conservés pour le tourisme.
Une photo de plus pour compléter ma collection photo "J'y étais !".
A Los Uros tout est construit en roseau, même les embarcations riches en décoration.
L'espace central de Los Uros où l'on peut trouver une multitude de boutiques souvenirs.
Un petit habitant de Los Uros.
Et 2 autres petits habitants de Los Uros.
Et puis, nous poursuivons notre route pour rejoindre Mantani, une île bien tranquille.
Je dis nous parce que depuis ce matin, depuis Puno en fait, je suis avec un couple d'espagnol, en vacances et un couple de hollandais tourdumondistes également (cliquez ici pour accéder à leur site).
Nous passons l'après-midi à se balader et faire de la grimpette à la découverte de l'île et de ruines incas.
Rien de plus normal donc en arrivant au sommet que de faire une photo finish encerclés par des murs incas.

A Mantani, nous dormons chez l'habitant, ambiance sympa garantie.

Et puis, à Mantani, il y a évidemment des maisons traditionnelles, mais il y a aussi des toilettes traditionnelles avec un toit en chaume pour ne pas avoir trop froid aux toilettes. Malin ces incas.
Pause déjeuner sur un chantier.
Puisque nous sommes le dimanche, nous avons la chance de tomber en même temps qu'un mariage sur les bords du lac.
Ne vous fiez pas à cette photo, c'est la fête à mort !
Ne vous fiez pas à celle là non plus, c'était vraiment la déconnade je vous assure !
La buvette.
Le seul produit de la buvette, la Cusquena, la bière de Cusco.
Et la terrasse de la buvette !
Avec vue sur le coucher du soleil.
Et puis nous rejoingnons la fiesta. Au fait, je n'ai pas présenté mes nouveaux compagnons (de gauche à droite) : Fernando et Eva (les espagnols) et Chantal et Nikolai (les hollandais).
Quand je vous disais que c'était la fête !
tout le monde danse sur de la bonne musique de chez eux.
Et 2 petits habitants de Mantani, visiblement un peu perdus.
Le lendemain, il est temps de dire aurevoir à Mantani et ses habitants, retour à Puno.
On croise d'autres touristes en route pour les îles du lac Titicaca, une nouvelle journée commence.


Carnet suivant