Carnet 56 : Un an déjà ...


Habitat de l'Altiplano


Il y a un an, la veille de mon départ, je préparais mon sac en compagnie de copains venus me souhaiter bonne chance.
Une dernière soirée sous le signe de la bonne ambiance.

Le lendemain (le 23 février donc), à 5h30, nous prenions la direction de l'aéroport. Après un bon café et un dernier croissant en France, je m'envole direction Istanbul.

Voici donc pour fêter ça, quelques-uns des moments forts de mon voyage que vous avez vécu en direct, des moments qui vous ont marqués ou qui m'ont marqués, des moments dont certains m'ont reparlés, peut-être des moments de vie tout simplement.

rasé à blanc en Egypte, je me suis un peu raté on dira !

traversée du Lac Nasser, du gros n'importe quoi !

Les gens,

les égyptiens

mes compagnons dans les 36h du Galère Trophy : mission rejoindre Khartoum par le désert en regardant les étoiles,

les soudanais généralement souriant !

toujours accueillant,

Rejoindre la frontière éthiopienne en s'arrêtant toutes les 5 minutes pour cause de chauffe moteur : 9h au lieu de 3h, mais quelle ambiance ! (Survolez la photo pour découvrir une des ces pauses).

une rencontre avec un 75, Jilani !

les enfants,

les paysages,

le partage,

l'échange,

les heures de bus,

les zanimos,

le peuple,

le travail et les rencontres (survolez la photo),

l'Inde, un nom qui suffit à tout expliquer,

les indiens,

 

les singes,

les vaches,

Sylvain, un compagnon de quelques jours,

mes retrouvailles,

mes fiançailles,

ma photo préférée,

notre quète spirituelle,

Le Gange,

ma nouvelle chemise !

La Thailande,

une soirée inoubliable,

les temples d'Angkor avec Céline, Catherine et Aurélie,

chassé-croisé avec Nathalie et Guillaume eux aussi autour du monde,

 

le 14 juillet,

les cambodgiens et les fêtes,

mes amis beaux-gosses thailandais,

rencontre improbable à l'aéroport avec des amis normands,

mon passage aux States,

les aéroports,

l'Amérique Latine,

les Latins,

les paysages,

les heures de bus,

les hollandais et les espagnols,

mes amis boliviens,

La route de la mort,

l'Altiplano,

une dernière fois sur les routes argentines,

...



Carnet précédent

Carnet suivant